Il est grand temps de rallumer les étoiles – Virginie Grimaldi

Titre: Il est grand temps de rallumer les étoiles

Auteur: Virginie Grimaldi

Editions: Le livre de Poche

Année de sortie: 2018 (grand format) 2019 (format poche)

Nombre de pages: 384

Résumé: Anna, trente-sept ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée.
À dix-sept ans, Chloé a renoncé à ses rêves pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Lily, du haut de ses douze ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire.
Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

Mon avis: Un coup de cœur. Vous êtes nombreux à parler de ce livre sur les réseaux sociaux et, Alexia sur Instagram a proposé une lecture commune à ceux qui le voulaient. C’est donc le fait de participer à cette lecture commune qui m’a permis de découvrir ce livre. J’ai adoré le principe de lire toutes en même temps ce roman, tout comme j’ai dévoré ma lecture.

Déjà, parlons de la couverture, je la trouve très belle, elle est à l’image de l’histoire. Je dis souvent qu’il ne faut pas se fier aux apparences et à la couverture d’un livre, ceci dit elle est superbe.

On suit trois personnages: Anna la maman, Chloé et Lily ses deux filles de 17 et 12 ans. Anna passe son temps au travail pour rembourser ses dettes, ses filles vivent leur vie d’adolescentes mais vont mal. Un jour elle plaque tout et part en camping-car avec ses filles, elle voyage dans de nombreux pays. C’est un livre enrichissant, qui aborde des sujets tellement forts en alliant rire et légèreté. C’est un livre qui m’a fait rire et pleurer, qui m’a ému et qui m’a surpris jusqu’à la dernière page.

Les chapitres sont alternés: un chapitre c’est Anna qui parle, puis Chloé, puis Lily. Ils sont tous attachants et la petite Lily est à mourir de rire ! Un livre qui fait réfléchir sur les choses vraiment importantes dans la vie, sur le lien familial, sur la vie tout simplement.

Ce livre m’a mis des étoiles dans les yeux et dans le cœur ! Vraiment si vous n’avez pas encore lu ce livre: FONCEZ vous ne regretterez pas !

Virginie Grimaldi

A propos de l’auteur:

Virginie Girmaldi est une romancière française née en 1977. Elle a toujours aimé la lecture et voulait devenir écrivaine. Son rêve s’est réalisé en 2014 après avoir envoyé son premier manuscrit: la maison d’édition l’a appelé deux jours plus tard. Ses trois premiers romans ont tous été des Best-Sellers. En 2018, elle figurait à la sixième place du Top 10 des romanciers français ayant vendu le plus de livres sur le territoire national.

Voir plus sur l’auteur

NOTE : ⭐⭐⭐⭐⭐/5

editions le livre de poche

Site du livre de poche

Un été sous influence – Marine Béliard

Titre: Un été sous influence

Auteur: Marine Béliard

Editions: L’harmattan

Genre: Littérature

Année de sortie: 2019

Nombre de pages: 254

Résumé: Paris, été 2016. En triant les affaires de sa mère décédée quelques mois plus tôt, Marie découvre deux photographies inconnues qui datent de 1975. Sur l’une d’elles, sa mère sourit amoureusement à une personne dont le visage n’est pas visible. Intriguée, Marie se lance dans une recherche sur la vie de sa mère cette année-là, qui la mènera de la Bretagne à Los Angeles, puis à Bali.

Los Angeles, été 1975. Zane, star du rock, est en train de devenir la nouvelle vedette d’Hollywood. Mais il lutte contre un profond mal-être, souffre de crises d’angoisse, de délires. Dans une cité des Anges sombre et oppressante, il abuse des drogues et des médicaments, cherchant à échapper à son quotidien et à son entourage. Chaque matin à l’aube, il vient se réfugier sur la place de Santa Monica, toujours seul. Jusqu’à une rencontre improbable…

Un roman psychologique et d’amour, qui alterne entre deux époques et plonge le lecteur dans la quête émouvante et intense de ses personnages, leurs blessures et leurs secrets.

Mon avis: Un joli voyage. Avec ce livre je sors clairement de ma zone de confort: ce n’est pas le genre de lecture vers laquelle je me serais instantanément dirigée. Pourtant j’ai passé un bon moment en le lisant. J’ai découvert Los Angeles des années 70. Au début j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire et j’avais des difficultés à comprendre le personnage de Zane. Et puis au fur et à mesure de ma lecture je me suis attachée aux personnages et j’ai apprécié l’histoire. Il faut aussi noter que c’est une fiction mais que Marine Béliard s’est inspiré de la vie d’une icône de la musique: David Bowie.

Je trouve ça bien de s’ouvrir et de sortir de sa zone de confort: on fait parfois de belles découvertes… Je vous conseille donc de le lire!

Ce livre m’a été envoyé par l’auteur et les éditions L’Harmattan, merci.

A propos de l’auteur:

Marine Béliard

Après des études de management culturel et de théâtre, Marine Béliard travaille comme responsable de projets culturels et comédienne. Originaire de Bretagne, elle vit à Paris. Elle est passionnée par les voyages, la littérature et le cinéma. Un été sous influence est son premier roman.

Voir plus sur l’auteur

NOTE : ⭐⭐⭐⭐/5

editions l'harmattan.png

Site des éditions L’Harmattan

La première fois que j’ai été deux – Bertrand Jullien-Nogarède

Titre: La première fois que j’ai été deux

Auteur: Bertrand Jullien-Nogarède

Editions: Flammarion Jeunesse

Genre: Jeunesse

Année de sortie: 2018

Nombre de pages: 352

Résumé: Mes bras entouraient sa taille et je laissai ma tête reposer doucement sur son épaule. Je ne crois pas avoir été plus heureuse qu’à cet instant. Juste une fille comme les autres. Il avait suffi qu’un anglais à cravate surgisse de nulle part pour que mes pieds ne touchent plus le macadam. J’étais vraiment folle amoureuse.

Mon avis: Un livre qui m’a fait réfléchir et voyager. Ce serait mentir de dire que j’ai tout de suite accroché. En lisant le premier chapitre j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire et je me demandais si j’allai apprécier cette lecture. Et puis très vite des éléments m’ont beaucoup plu: les traits de caractère de Karen, le fait que sa mère aime par dessus tout les livres, toutes ces bibliothèques… Et puis un élément de taille: toutes les références à la musique, Rock, Jazz... Nous allons suivre Karen, 17ans qui tombe amoureuse pour la première fois. Elle a une vie tout à fait banale au lycée, prépare son Bac et a des amis. Elle ne s’intéresse pas vraiment aux garçons. Jusqu’au jour où elle rencontre Tom, un anglais de son âge. Sa vie va être chamboulée.

J’ai aimé voyager en lisant ce livre, parce oui il m’a emmené à Londres depuis mon canapé ou mon lit, j’ai pu avec Karen et Tom visiter la capitale, découvrir des lieux dont j’ignorais l’existence. J’ai aimé toutes les réflexions de Karen qui sont profondes, elle a vraiment une personnalité unique et attachante. Il m’a rappelé certains romans que je lisais quand j’avais 16-17ans avec beaucoup de références à de grands artistes, j’ai aimé me replonger dans ce genre de lecture.

C’est un roman que je recommande. Si vous êtes passionnés de musique et que vous aimez les romance il est écrit pour vous.

Ce livre m’a été offert par l’auteur, merci.

Bertrand Julien NogarèdeA propos de l’auteur:

Bertrand Jullien-Nogarede a été bassiste dans un groupe de rock, c’est le moment où il a commencé à écrire ses premières chansons. Par la suite il a écrit des textes pour des artistes français et canadiens. Il a reçu le prix SOCAN de la meilleure chanson de l’année à Montréal en 2007. Il a enseigné la littérature au lycée et l’histoire des idées à l’université. “La première fois que j’ai été deux” est son premier roman.

Voir plus sur l’auteur

NOTE : ⭐⭐⭐⭐/5

FlammarionPantoneVerct

Site des éditions Flammarion

London Panic -Marie Vermande-Lherm

IMG_20190630_171336-01

Titre: London Panic

Auteur: Marie Vermande-Lherm

Editions: Sarbacane

Genre: Jeunesse

Année de sortie: 2016

Nombre de pages: 156

Résumé: Lucie n’aurait pas dû entrer en guerre contre sa prof d’anglais: la voilà privée du voyage à Londres.
Tant pis: ce voyage, elle le fera, coûte que coûte ! 
Quitte à vendre son âme (ou presque!) à un camarade de classe – le mystérieux Abu.
Quitte à s’improviser baby-sitter dans la famille complètement dingue d’un lord anglais.
Quitte à parcourir Londres sur la piste d’un petit prophète de 1m20, disparu en plein shopping!
Quoi qu’il arrive, Lucie: Don’t Panic !

Mon avis: Une histoire un peu folle et addictive. Quand j’ai acheté ce roman j’avais vraiment envie de le découvrir mais en même temps j’avais peur que l’histoire soit banale en lisant le résumé…Au début je ne savais pas trop où j’allai. Et puis au fur et à mesure de ma lecture la tournure des choses m’a rendue complètement accro. Une fois que les personnages, le cadre et le début des péripéties ont commencées les pages se tournaient toutes seules. Ce n’est pas du tout l’histoire à laquelle je m’attendais mais j’ai adoré.

A chaque fois je me disais « Un dernier chapitre et je dors! » Mais je ne pouvais pas m’empêcher de vouloir connaître la suite. J’ai beaucoup aimé cette histoire! Lucie est un personnage à la fois très attachant, délirant et qui a beaucoup de qualités, j’ai apprécié tous les personnages et la tournure que prend l’histoire.

Le style d’écriture est spécial, ce qui me faisait aussi peur au début. Mais au final on s’y habitue et ce n’est pas dérangeant, au contraire: c’est unique et appréciable.

Un roman drôle, touchant, palpitant. A lire !

NOTE : ⭐⭐⭐⭐⭐/5

 

logo-sarbacane3

Site des éditions Sarbacane

Les filles au chocolat: Cœur cerise – Cathy Cassidy

IMG_20190625_213156-01

Titre: Les filles au chocolat: Cœur cerise

Auteur: Cathy Cassidy

Editions: Nathan

Genre: Jeunesse

Année de sortie: 2011

Nombre de pages: 300

Résumé:
Je m’appelle: Cherry Costello
Mon âge: 13 ans
Je suis: secrète, débordante d’imagination
Mon style: Jeans skinny, tee-shirts à motifs japonnais
J’aime: les fleurs de cerisier, les roulottes de gitans
Je rêve: d’être acceptée par mes quatre nouvelles demi-sœurs
Mon problème: Je suis amoureuse du petit copain de ma demi-sœur…

Mon avis: Une roman qui se dévore. C’est le premier tome d’une saga dont j’ai beaucoup entendu parler (en bien!). J’ai donc eu envie de la découvrir… et je n’ai pas été déçue de ce premier tome. Cherry est très attachante, c’est agréable de suivre sa famille, ses amis, connaître ses problèmes et ses choix, en bref suivre sa vie d’adolescente. C’est une lecture reposante, agréable. 

C’est selon moi une lecture parfaite pour l’été (et même pour l’hiver!) que je vous recommande. De mon côté j’ai hâte de commencer le tome : Cœur guimauve… maintenant que je suis lancée on ne m’arrête plus !  😊

Vous aimez cette saga ?
Quel tome vous préférez ?

NOTE : ⭐⭐⭐⭐⭐/5

editions nathan

Site des éditions Nathan

J’irai danser (si je veux) – Marie-Renée Lavoie

IMG_0278-01.jpegTitre: J’irai danser (si je veux)

Auteur: Marie-Renée Lavoie

Editions: J’ai lu

Genre: Humour

Année de sortie: 2018

Nombre de pages: 256

Résumé: Diane se lâche!

Diane dans comme une enclume, aime les chats, se trouve moche et déteste les mariages. Surtout le sien. Elle vient de se faire plaquer pour « quelqu’un d’autre » (sexe non identifié mais prévisible, genre « jeune pétasse »)… Désagrégée ou presque, Diane est secouée par sa meilleure amie. Celle-ci lui suggère de se remettre au plus vite sur le marché de la séduction, en commençant tout doux par le « frenchage », le flirt. Ji-Pi, le charmant comptable du quatrième étage, marié, devrait faire l’affaire. Enfin, normalement…

Mon avis: Une belle découverte. Direction Québec, au Canada avec la plume de Marie-Renée Lavoie qui nous offre un récit haut en couleurs avec Diane, un personnage attachant. C’est le titre, la couverture et la première phrase du résumé qui m’ont attirés. C’est l’histoire d’une femme de 48 ans qui se fait plaquer pour « une autre ». C’est le point de départ de sa vie qui dégringole. J’ai trouvé le roman original puisque les dialogues sont en Québécois, c’est dépaysant et ça fait aussi le charme du livre.

Au début j’avais du mal à accrocher, à entrer dans l’histoire et j’étais convaincue que je n’allais pas aimer. J’ai été agréablement surprise! Au fil de ma lecture j’ai commencé à beaucoup aimer, à m’attacher au personnage de Diane. Je voulais sans cesse connaître la suite de ses aventures, c’est donc devenu une lecture addictive.

Diane est très attachante, pleine d’humour. Elle dit tout haut ce que beaucoup de personnes pensent tout bas. Je me suis retrouvée à rire en lisant certain passages et très émue à d’autres. C’est une lecture fraîche et pourtant elle traite de la difficulté d’être quittée. A ça s’ajoute les difficultés de la vie quotidienne.

Je ne peux que conseiller cette lecture, je suis sûre que vous passerez un agréable moment  avec Diane qui nous fait rire bien malgré elle à travers sa situation qui pourrait toucher beaucoup de personnes…

NOTE : ⭐⭐⭐⭐⭐/5

editions j'ai lu

Site des éditions j’ai lu

Ne t’inquiète pas pour moi – Alice Kuipers

IMG_0218-02-02.jpeg

Titre: Ne t’inquiète pas pour moi

Auteur: Alice Kuipers

Editions: Le livre de poche

Genre: Jeunesse

Année de sortie: 2011

Nombre de pages: 256

Résumé: « Bonne chance pour ton contrôle aujourd’hui, ma chérie. Désolée de ne pas être là pour le petit déj’. La cage de Jeannot a besoin d’être nettoyée. À ce soir. Bises, Maman. P.-S. : N’oublie pas ta clé ! »

Une correspondance par Post-it interposés sur le frigo entre une mère et sa fille. Lorsque la mère tombe malade, le temps presse mais l’espoir demeure. Un livre comme un trésor qui chuchote à l’oreille l’importance de ceux qu’on aime…

Un livre indispensable aux mères comme aux filles.

Mon avis: Une lecture bouleversante. Il s’agit d’une mère et de sa fille de 15 ans qui communiquent par le biais de post-it pour se donner des nouvelles puisqu’elles ne se voient quasiment pas. Mais la maladie va s’imposer…

Il se lit très rapidement mais reste encrée dans la mémoire. On se rend compte grâce à ce livre que l’écrit est parfois plus simple pour parler des sujets délicats comme la maladie, l’adolescence, les grands changements…et pour exprimer ses sentiments.

Il fait réfléchir et nous rappelle l’importance de dire à nos proches qu’on les aime. J’ai fini par pleurer, il m’a beaucoup touché. C’est une lecture courte, simple mais qui a son effet: toucher le lecteur.

NOTE : ⭐⭐⭐/5

editions le livre de poche.pngSite des éditions du livre de poche