Plum, Tome 2: Un amour de chat – Hoshino Natsumi

Titre: Plum un amour de chat Tome 2

Auteur: Hoshino Natsumi

Editions: Soleil Manga

Genre: Manga

Année de sortie: 2014

Nombre de pages: 224

Résumé du Tome 1: Plum est une petite chatte qui vit heureuse dans sa famille. Un jour, elle voit tomber du ciel une petite boule de poil noire! Il s’agit d’un chaton seul et affamé qu’elle prend en affection et ramène à la maison. Ses maîtres décident immédiatement de l’adopter et de l’appeler Flocon en raison de ses deux petites tâches blanches sur la tête. Mais plum va vite commencer à croire que cette idée n’était pas la meilleure…

Mon avis: Une lecture toujours autant addictive. Après avoir beaucoup aimé le premier tome j’avais commandé le tome 2. Je ne suis toujours pas déçue, j’ai aimé cette lecture: c’est mignon, frais et agréable. C’est un bon moment de lecture en compagnie de Plum et Flocon, on continue de suivre les aventures de ces deux amours de chats.

Je pense que les amoureux des chats se reconnaîtront en lisant les mangas Plum: La mangata a crée cette série de mangas (en 16 tomes) en s’inspirant de la vie de ses deux chats: Kû et Sakura. On y retrouve Flocon, un chaton très joueur qui fait quelques bêtises mais qui est très attachant, et Plum un chat très affectueux et tellement chou.

Je pense que ces deux tomes ont tout pour plaire aux petits et aux grands ! J’ai hâte de lire les autres tomes.

A propos de l’auteur:

Hoshino Natsumi

Hoshino Natsumi est dessinatrice et scénariste de manga. Elle est l’auteure de Plum, un amour de chat, un manga créé en 2008. Plum, un amour de chat est classé dans la catégorie Josei et a d’abord été pré publié dans le magazine Neko Panchi.

Voir plus sur l’auteur

NOTE : ⭐⭐⭐⭐⭐/5

soleil manga.jpg

Site des éditions Soleil

Nelson ; Tome 21: Dispensable andouille – Bertschy

20190901_140211-01.jpeg

Titre: Nelson – Dispensable andouille

Scénario: Bertschy

Illustrateur: Bertschy

Editions: Dupuis

Genre: Humour

Année de sortie: 2019

Nombre de pages: 48

Résumé: Nelson, c’est ce petit diablotin orange à l’apparence tout à fait angélique qui pourrit la vie de Julie, une jeune et jolie célibataire, et de Floyd, un labrador engourdi, pour le plus grand bonheur de centaines de milliers de lecteurs.

Mon avis: Un moment agréable. Pour tout vous dire je ne connaissais pas l’existence de cette BD et j’avais peur d’être déçue mais finalement je suis heureuse de l’avoir découverte. Ici c’est le Tome 21 mais il faut savoir qu’on peut le lire sans avoir lu tous les précédents.

J’ai passé un bon moment en compagnie Nelson, ce petit Diablotin qui fait parti de la vie de Julie et Floyd. Je me suis reconnue dans certains passages avec Julie, par exemple le moment où elle est sur son ordinateur et décide qu’il est temps d’aller dormir…et finalement elle est dans son lit sur son téléphone. Avouez-le, on est beaucoup dans ce cas de figure là non ? 

Le chien, Floyd m’a bien fait rire. Je me suis encore une fois reconnue avec le passage de la machine à laver…qui n’a jamais oublié une chaussette rose dans la machine ? Je suis sûre que beaucoup d’entre vous ont retrouvé leurs vêtements d’une autre couleur avec ce genre d’oubli !

Et c’est sans parler de la star de cette BD…Nelson ! Ses aventures folles sont à lire. C’est de bons moments assurés !

Comme quoi, il faut toujours chercher à découvrir de nouveaux livres, de nouvelles BD, on fait de belles découvertes ! Malgré une appréhension et quelques passages qui m’ont moins plu que d’autres j’ai apprécié cette lecture et suis contente de l’avoir découverte. Maintenant je compte bien continuer de suivre les aventures de Nelson, Julie et Floyd et même découvrir les tomes précédents (il n’est jamais trop tard, pas vrai ?).

Et vous, vous connaissez Nelson ?

Cette BD m’a été envoyé par les Edtions Dupuis, merci.

bertschy.jpgA propos de l’auteur: 

Né en 1970 en Suisse, Christophe Bertschy exerce pendant huit ans son métier de graphiste chez Philipp Morris. En 1999, il remporte le concours « Nouveaux Talents » du Festival de Sierre et fait ses débuts en bande dessinée dans le magazine Tchô. Au début de l’année 2001, le quotidien suisse « Le Matin » accueille les premiers strips d’un diablotin orange particulièrement facétieux : « Nelson ». En 2004, « Nelson » débarque dans le Journal Spirou et en album aux Éditions Dupuis. Depuis lors, le diablotin catastrophe, la jolie Julie et le chien Floyd sont devenus les coqueluches des lecteurs de Spirou. Bertschy est considéré comme l’un des plus talentueux auteur de strips du continent européen.

Bertschy est l’auteur de près 3500 strips de « Nelson », la catastrophe ambulante d’une BD diablement drôle.

Voir plus sur l’auteur

NOTE : ⭐⭐⭐⭐/5

editions dupuis

Site des éditions Dupuis

Les carnets de Cerise ; Tome 3: Le dernier des cinq Trésors – Joris Chamblain et Aurélie Neyret

IMG_20190827_095004-01

Titre: Les Carnets de Cerise: Le dernier des cinq trésors (T3)

Scénario: Joris Chamblain

Illustrateur: Aurélie Neyret

Editions: Soleil

Genre: Aventure

Année de sortie: 2012

Nombre de pages: 80

Résumé du Tome 1: Il était une fois… Quand j’étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j’avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois… Ben moi, Cerise !J’ai dix ans et demi et mon rêve, c’est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter les histoires, c’est d’observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. On a tous un secret enfoui que l’on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes… En ce moment, avec les copines, on observe quelqu’un de vraiment mystérieux… »

Mon avis: Un coup de cœur. Après avoir lu les tomes 1 et 2 je pensais bien que j’allai aussi aimer celui-ci. Je ne me suis pas trompée: j’ai encore une fois adoré ! Les pages se tournent toute seules, l’histoire est magique et les illustrations sont à tomber par terre JA-DO-RE !

LRM_EXPORT_145267093248076_20190908_185918198-01.jpeg

L’histoire se déroule en hiver alors cette lecture est vraiment à ne pas louper en décembre ! 🎄 Je l’ai lu à la fin de l’été mais je pense la relire en période de Noel: la magie qui se dégage de ce tome est vraiment forte à mes yeux. A chaque fois que je tournais les pages j’étais en admiration de toutes ces superbes illustrations. L’histoire est superbe, touchante…parfaite. Je suis vraiment sous le charme de cette petite Cerise et ses amies.

Au fil des tomes on la voit grandir, mûrir et on peut remarquer qu’elle est toujours autant futée et généreuse. Je trouve que cette BD dégage tellement de positif et un message de tolérance.

J’ai également beaucoup aimé le sujet de la musique et du piano qui est abordé dans ce tome.

Si vous avez un doute, n’hésitez plus: c’est une valeur sûre ! 

Joris ChamblainA propos de l’auteur:

En 2008, Joris Chamblain décide de faire ses premiers pas dans le monde du 9e art. Après avoir travaillé 9 ans avec des enfants, il décide de leur conter des histoires en bande dessinée. Hétéroclites, ses projets se suivent sans jamais se ressembler. Il publiera, en 2012, le premier tome des Carnets de Cerise, avec Aurélie Neyret, dans la collection Métamorphose. Depuis, Joris s’adonne pleinement à sa passion, l’écriture de scénarios de bande dessinée, de livres jeunesse et de romans.

Voir plus sur l’auteur

Aurelie NeyretA propos de l’illustrateur:

Toute jeune, Aurélie aimait construire des cabanes, explorer la campagne, lire en cachette la nuit, et surtout dessiner. Depuis, presque rien n’a changé. Après un passage furtif à l’école Émile Cohl, elle travaille pour plusieurs magazines – Histoire Junior, Spirou, J’aime lire et d’autres – ainsi que pour plusieurs éditeurs en France et à l’étranger. Après avoir réalisé quelques albums jeunesse, elle signe avec Les Carnets de Cerise sa première bande dessinée édité par le label Métamorphose de la maison d’édition Soleil.

Voir plus sur l’illustrateur

 

NOTE : ⭐⭐⭐⭐⭐/5

logo-soleil

Site des éditions Soleil

Bilan lectures du mois d’Août 2019

20190901_135550-01.jpeg

J’ai lu 7 livres 

  • 3 Bandes dessinées
  • 2 Romans
  • 2 Mangas

Ce mois-ci je vous ai parlé de…

2 romans: 

2 mangas:

1 bande dessinée:

Les deux autres chroniques arrivent dans les prochains jour pour:

  • Nelson Tome 21: Dispensable andouille – Bertschy
  • Les Carnets de Cerise Tome 3 Joris Chamblain & Aurelie Neyret (coup de cœur!)

 

Au total j’ai donc lu 7 livres, 1247 pages,  j’ai eu 2 coups de cœur et de belles découvertes. 

20190901_140052-01

Les carnets de Cerise, Tome 1 – Joris Chamblain et Aurelie Neyret

Titre: Les Carnets de Cerise: Le Zoo pétrifié (T1)

Les carnets de Cerise: le livre d’Hector (T2)

Scénario: Joris Chamblain

Illustrateur: Aurélie Neyret

Editions: Soleil

Genre: Aventure

Année de sortie: 2012

Nombre de pages: 80

Résumé du tome 1:« Il était une fois… Quand j’étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j’avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois… Ben moi, Cerise !J’ai dix ans et demi et mon rêve, c’est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter les histoires, c’est d’observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. On a tous un secret enfoui que l’on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes… En ce moment, avec les copines, on observe quelqu’un de vraiment mystérieux… »

Mon avis: Un coup de cœur pour ces BD. Je les voyais partout: en librairie, sur instagram, dans mes suggestions Amazon… mais je ne les avais jamais lu et j’avais peur d’être déçue (je ne sais pas pourquoi). Je me suis enfin décidée à lire le tome 1 et 2 et j’en suis contente. J’ai été (comme beaucoup de monde) époustouflé par les illustrations qui sont juste MAGNIFIQUES. L‘histoire est prenante, j’adore Cerise qui, je trouve est très dégourdie, futée et attachante. J’ai aimé suivre ses aventures dans le premier tome.

Heureusement que j’avais le deuxième tome qui attendait dans ma bibliothèque puisque je n’ai pas pu attendre et j’ai enchaîné mes lectures.

je recommande ces BD à tous, petits et grands vous ne pouvez qu’adorer !

Joris ChamblainA propos de l’auteur:

En 2008, Joris Chamblain décide de faire ses premiers pas dans le monde du 9e art. Après avoir travaillé 9 ans avec des enfants, il décide de leur conter des histoires en bande dessinée. Hétéroclites, ses projets se suivent sans jamais se ressembler. Il publiera, en 2012, le premier tome des Carnets de Cerise, avec Aurélie Neyret, dans la collection Métamorphose. Depuis, Joris s’adonne pleinement à sa passion, l’écriture de scénarios de bande dessinée, de livres jeunesse et de romans.

Voir plus sur l’auteur

Aurelie Neyret.jpg
A propos de l’illustrateur:

Toute jeune, Aurélie aimait construire des cabanes, explorer la campagne, lire en cachette la nuit, et surtout dessiner. Depuis, presque rien n’a changé. Après un passage furtif à l’école Émile Cohl, elle travaille pour plusieurs magazines – Histoire Junior, Spirou, J’aime lire et d’autres – ainsi que pour plusieurs éditeurs en France et à l’étranger. Après avoir réalisé quelques albums jeunesse, elle signe avec Les Carnets de Cerise sa première bande dessinée édité par le label Métamorphose de la maison d’édition Soleil

Voir plus sur l’illustrateur

NOTE : ⭐⭐⭐⭐⭐/5

logo-soleil

Site des éditions Soleil

Chi, Tome 1: Une vie de chat – Konami Kanata

Titre: Chi, une vie de chat

Auteur: Konami Kanata

Editions: Glenat

Genre: Manga

Année de sortie: 2010

Nombre de pages: 168

Résumé: Que faire quand on est un mignon petit chaton et que d’un coup, on se retrouve tout seul ? Pleurer ? Ne rien faire ? Attendre ? Non, il y a plus drôle que ça: découvrir le monde ! Du jardin public à la maison, des chaussures au vétérinaire, des balles rebondissantes aux plantes d’appartement…la vie de chat est pleine de joies et de surprises. Et avec Chi, elle l’est encore plus ! Miaaaa…

Mon avis: Une lecture doudou. Je l’avoue je suis tombée sous le charme des mangas…c’est donc sans grande surprise que j’ai acheté celui-ci puisque le résumé m’a évidemment séduite: ça parle d’un chaton ! *_*

Je l’ai acheté en fin de matinée, en début d’après-midi il était déjà terminé. Je n’ai pas vu les pages défiler, j’ai aimé cette histoire toute simple et mignonne. Une lecture doudou, fluide et agréable. On vit les folles aventures d’un petit chaton qui s’est perdu et qui découvre le monde. Au fur et à mesure de l’histoire on découvre la famille Yamada qui va recueillir ce chaton… mais est-ce qu’ils vont pouvoir le garder ? Je vous laisse lire ce manga pour découvrir la suite. 🙂

Souvent je reçois des messages de mamans pour savoir si tel livre peut convenir à leur enfant, c’est pour ça que j’aimerais souligner le fait que ce manga peut se lire dès l’âge de 6 ans: le top pour vos enfants. Ceci dit il convient également aux plus grands, notamment aux amoureux des chats.

Il faut aussi noter que les illustrations sont en couleur et à l’image de l’histoire: très jolies. J’ai tellement été conquise par cette lecture que j’ai finalement commandé le tome 2 à la fin de ma lecture: craquage quand tu nous tiens…

20190829_213248-02.jpeg

 

Une autre petite chose (dont j’ai pris conscience à la fin de ma lecture…) il y a un marque page « Chi » à découper à la fin du livre: je trouve ça chouette de pouvoir avoir un marque page à l’effigie de ce petit chat qui nous accompagne dans nos lectures !

Je recommande ce joli manga autant pour les enfants que pour les plus grands, c’est une lecture agréable et toute mignonne.

Konami-KanataA propos de l’auteur:

Konami Kanata est une mangaka japonaise née à Nagano. Les œuvres de Kanata racontent la vie de chats d’appartement. Ses deux séries les plus connues sont : Fuku Fuku Funya~n et Chi’s Sweet Home. Kanata publie son premier manga, Buchi Neko Jam Jam, en 1982 dans le magazine « Nakayoshi » extra edition (édité par Kodansha). Il s’agit déjà d’une histoire de chat. Elle commence à travailler sur les aventures de Fuku-Fuku, un gros chat paresseux, en 1986. La série, Fuku Fuku Funya~n, rencontre un bon succès. Elle est publiée de 1988 à 1994 dans le magazine Me (Kodansha) puis dans le magazine BE_LOVE (Kodansha) de 1994 jusqu’à la fin de la série en 2004. Kanata travaille ensuite sur la série Chi’s Sweet Home qui raconte les aventures de Chi, petite chatte qui a perdu sa mère et qui est adoptée par une famille. Le premier tome paraît en 2004 dans Weekly Morning. Le succès est au rendez-vous et le manga est adapté en anime par Madhouse.

NOTE : ⭐⭐⭐⭐⭐/5

glenat

Site des éditions Glénat

Cédric, Tome 27: C’est quand qu’on part ? – Laudec et Cauvin

Titre: Cédric – C’est quand qu’on part ?

Scénario: Cauvin

Illustrateur: Laudec

Couleurs: Leonardo

Editions: Dupuis

Genre: Humour

Année de sortie: 2013

Nombre de pages: 48

Résumé: Partir en vacances en famille, quelle bonne idée ! Encore faut-il que chacun y mette du sien et accepte de voyager léger… Ce qui n’est pas exactement l’option retenue par Cédric et son pépé. Une erreur d’appréciation… ou une stratégie pour se débarrasser des parents ? Quand ces deux-là complotent, on ne sait plus trop lequel est le gamin ! De nouveaux gags savoureux qui mettent en scène le petit monde de Cédric : Chen, ses parents, et bien sûr son pépé qui sous ses airs bougons, est le premier allié de Cédric à la maison.

Mon avis: Cédric, une série coup de cœur. Je vous ai déjà parlé de mon amour pour les BD Boule et Bill…il faut aussi savoir que j’adore les BD Cédric. J’ai découvert ce blondinet à la télé quand j’étais petite: c’est toute mon enfance. Je prenais mon petit déjeuner devant les dessin animés.

C’est donc tout naturellement que j’ai commencé à lire les BD. J’adore l’univers de Cédric, ses parents et surtout son grand-père qui est à mourir de rire ! Je n’ai pas encore toute la collection mais je compte y remédier…

Ce tome est plutôt d’actualité, dans le sens où la couverture me fait penser a l’été et les grandes vacances et la couverture jaune m’a vraiment attiré: j’aime beaucoup. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai eu envie de le lire hier. Ce tome rempli de différentes histoires m’a encore une fois fait passer un bon moment. Le grand-père m’a beaucoup fait rire. Je suis très attachée a tous les personnages.

Si vous n’avez pas lu ce tome, il faut changer ça 😉 vous ne pouvez pas être déçu, c’est une valeur sûre ! ❤️

cauvin

Présentation de l’auteur:

Raoul Cauvin est né en 1938 à Antoing. Il entre en 1960 aux Éditions Dupuis comme lettreur puis devient rapidement caméraman au département dessins animés où il restera 7 ans.

1968 est l’année clef. Cauvin et Salvérius lancent leur propre western : « Les Tuniques Bleues », une bande dessinée d’humour sur fond de guerre de Sécession. A la mort du dessinateur, il propose la reprise de la série à Lambil qui la développera jusqu’aux hautes altitudes des best-sellers. Cette saga dépasse les quinze millions d’exemplaires vendus en français et fait l’objet d’innombrables traductions à travers l’Europe.

Le grand public est assuré de toujours trouver sous sa signature un album populaire et agréable à lire. C’est un don et il est extraordinaire

Il est l’auteur de nombreuses bande-dessinées que vous pouvez retrouver dans l’onglet « Voir plus sur l’auteur »

Voir plus sur l’auteur

Laudec.jpg

Présentation de l’illustrateur:

Laudec est né en 1947 dans le sud de l’Italie, il a trois ans lorsque ses parents émigrent en Belgique et s’installent à Liège. Excellent élève, il gagne un album de SPIROU en collectionnant des bons points à l’école. Le mal est fait : il sera dessinateur de bande dessinée ! Pendant quelques années, il collabore à divers fanzines belges. En 1977, il remporte un concours de BD à Cheratte. Il pouvait être engagé en tant qu’assistant mais à préféré joué la carte de la sécurité et continue à étudier les divers types de matériel électrique.

Il passe ses soirées et ses week-ends à illustrer pour SPIROU. Philippe Vandooren le met en contact avec Cauvin, scénariste productif des Éditions Dupuis. L’idée qui les réunit fait l’unanimité : raconter les aventures d’un garnement, de sa famille et de son école, soit un univers quotidien, bien vivant et toujours renouvelable. La recette est bonne, car la série « Cédric » compte désormais parmi les best-sellers vendant plus de cent mille exemplaires à la nouveauté. Et le dessinateur y glisse quelques « private jokes » qui échappent à la moyenne de ses lecteurs, mais pas à son entourage.

Voir plus sur l’illustrateur

 

NOTE : ⭐⭐⭐⭐⭐/5

editions dupuis

Site des éditions Dupuis