Chi, Tome 3 : Une vie de chat ; Konami Kanata

1581308558737_IMG_20200210_080125-01

Titre: Chi, une vie de chat

Auteur: Konami Kanata

Editions: Glenat

Genre: Manga

Année de sortie: 2011

Nombre de pages: 160

Résumé: Que faire quand on est un mignon petit chaton et que d’un coup, on se retrouve tout seul ? Pleurer ? Ne rien faire ? Attendre ? Non, il y a plus drôle que ça: découvrir le monde ! Du jardin public à la maison, des chaussures au vétérinaire, des balles rebondissantes aux plantes d’appartement…la vie de chat est pleine de joies et de surprises. Et avec Chi, elle l’est encore plus ! Miaaaa…

Mon avis: Une lecture douce. Avant de reprendre la lecture du roman que j’ai choisi, j’avais envie de lire ce petit manga. Je ne sais pas pour vous mais parfois j’ai besoin d’une petite lecture, douce et attendrissante. C’est exactement ce que je ressens en lisant Chi, une vie de chat.

Dans ce Tome 3 Chi est un peu plus téméraire et part à la découverte du monde. On retrouve, comme dans le tome 2, son ami « le chat ours » comme l’appelle sa famille. Chi va se lier d’amitié avec lui: une belle leçon pour chacun des lecteurs de ce manga. Elle découvre également des invités et notamment d’autres enfants.

A la fin du manga il y a un tuto avec des conseils pour apprendre à dessiner Chi, je trouve ça super chouette. 🙂

Entre la découverte du monde à travers les yeux de Chi et les soucis auxquels doivent faire face les parents de cette famille on ne s’ennuie pas. J’ai hâte de lire le tome 4 ! Dommage, il n’est pas dans ma bibliothèque, ce sera l’un de mes prochains achats.

C’est toujours un régal de suivre les aventures de cette famille et ce petit chaton, une lecture doudou que je conseille.

A propos de l’auteur:

Konami-Kanata

Konami Kanata est une mangaka japonaise née à Nagano. Les œuvres de Kanata racontent la vie de chats d’appartement. Ses deux séries les plus connues sont : Fuku Fuku Funya~n et Chi’s Sweet Home. Kanata publie son premier manga, Buchi Neko Jam Jam, en 1982 dans le magazine « Nakayoshi » extra edition (édité par Kodansha). Il s’agit déjà d’une histoire de chat. Elle commence à travailler sur les aventures de Fuku-Fuku, un gros chat paresseux, en 1986. La série, Fuku Fuku Funya~n, rencontre un bon succès. Elle est publiée de 1988 à 1994 dans le magazine Me (Kodansha) puis dans le magazine BE_LOVE (Kodansha) de 1994 jusqu’à la fin de la série en 2004. Kanata travaille ensuite sur la série Chi’s Sweet Home qui raconte les aventures de Chi, petite chatte qui a perdu sa mère et qui est adoptée par une famille. Le premier tome paraît en 2004 dans Weekly Morning. Le succès est au rendez-vous et le manga est adapté en anime par Madhouse.

NOTE : ⭐⭐⭐⭐⭐/5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s