Astérix, Tome 38: La fille de Vercingétorix

20191025_180009_001.jpg

Titre: Astérix, Tome 38: La fille de Vercingétorix

Scénario: Jean-Yves Ferri

Illustrations / Couleur : Didier Conrad

Editions: Albert René

Genre: Humour

Année de sortie: 24 octobre 2019

Nombre de pages: 48

La fille de Vercingétorix est la quatrième collaboration entre le scénariste Jean-Yves Ferri et le dessinateur Didier Conrad. L’univers a été créé par René Goscinny et Albert Uderzo.

Résumé: Effervescence et chamboulements en perspective ! La fille du célèbre chef gaulois Vercingétorix, traquée par les Romains, trouve refuge dans le village des irréductibles gaulois, seul endroit dans la Gaule occupée à pouvoir assurer sa protection. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la présence de cette ado pas comme les autres va provoquer moults bouleversements intergénérationnels…

Mon avis: Une lecture agréable.  J’avais vraiment hâte de pouvoir la lire et c’est dès sa sortie que j’ai couru l’acheter: le dernier tome d’Astérix. J’ai lu beaucoup d’avis négatif à son sujet… et pourtant de mon côté je ne suis pas déçue, même si ce n’est pas mon tome préféré. Certes les jeux de mots ne font pas fous mais j’ai quand même aimé.

J’ai aimé retrouver les personnages et j’ai passé un bon moment. Adrénaline, la fille de Vercingétorix est au centre de ce tome, confronté à des problèmes d’ados typiques, elle représente bien les ados. 

C’est un moment de lecture agréable, j’ai aimé retrouver les aventures d’Astérix et j’ai déjà hâte de lire le prochain tome…

A propos de l’auteur: 

ferri-jean-yves.jpgJean-Yves Ferri est né en 1959. Il a publié des séries telles que « Le Retour à la Terre » et en tant qu’auteur complet : « Aimé Lacapelle », « De Gaulle à la plage » (Dargaud). Il a été choisi en 2013 par Albert Uderzo et les éditions Hachette pour donner une suite aux aventures d’Astérix.

 

A propos de l’illustrateur: 

conrad-didierNé en 1959 à Marseille, d’origine suisse, Didier Conrad publie dès 1974 ses premières pages dans le magazine Spirou. En avril 96, il part aux États-Unis pour travailler à la production d’un long métrage d’animation pour Dreamworks (studio fondé en 95 par Spielberg, Katzenberg et Geffen) « La route d’Eldorado ». Il est choisi par Albert Uderzo pour le remplacer comme dessinateur d’Astérix , série créée par René Goscinny et Albert Uderzo en 1959, à partir de 2013.

NOTE : ⭐⭐⭐⭐/5

editions albert rené.png

Lien vers les éditions Albert René

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s