Il est grand temps de rallumer les étoiles – Virginie Grimaldi

Titre: Il est grand temps de rallumer les étoiles

Auteur: Virginie Grimaldi

Editions: Le livre de Poche

Année de sortie: 2018 (grand format) 2019 (format poche)

Nombre de pages: 384

Résumé: Anna, trente-sept ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée.
À dix-sept ans, Chloé a renoncé à ses rêves pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Lily, du haut de ses douze ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire.
Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

Mon avis: Un coup de cœur. Vous êtes nombreux à parler de ce livre sur les réseaux sociaux et, Alexia sur Instagram a proposé une lecture commune à ceux qui le voulaient. C’est donc le fait de participer à cette lecture commune qui m’a permis de découvrir ce livre. J’ai adoré le principe de lire toutes en même temps ce roman, tout comme j’ai dévoré ma lecture.

Déjà, parlons de la couverture, je la trouve très belle, elle est à l’image de l’histoire. Je dis souvent qu’il ne faut pas se fier aux apparences et à la couverture d’un livre, ceci dit elle est superbe.

On suit trois personnages: Anna la maman, Chloé et Lily ses deux filles de 17 et 12 ans. Anna passe son temps au travail pour rembourser ses dettes, ses filles vivent leur vie d’adolescentes mais vont mal. Un jour elle plaque tout et part en camping-car avec ses filles, elle voyage dans de nombreux pays. C’est un livre enrichissant, qui aborde des sujets tellement forts en alliant rire et légèreté. C’est un livre qui m’a fait rire et pleurer, qui m’a ému et qui m’a surpris jusqu’à la dernière page.

Les chapitres sont alternés: un chapitre c’est Anna qui parle, puis Chloé, puis Lily. Ils sont tous attachants et la petite Lily est à mourir de rire ! Un livre qui fait réfléchir sur les choses vraiment importantes dans la vie, sur le lien familial, sur la vie tout simplement.

Ce livre m’a mis des étoiles dans les yeux et dans le cœur ! Vraiment si vous n’avez pas encore lu ce livre: FONCEZ vous ne regretterez pas !

Virginie Grimaldi

A propos de l’auteur:

Virginie Girmaldi est une romancière française née en 1977. Elle a toujours aimé la lecture et voulait devenir écrivaine. Son rêve s’est réalisé en 2014 après avoir envoyé son premier manuscrit: la maison d’édition l’a appelé deux jours plus tard. Ses trois premiers romans ont tous été des Best-Sellers. En 2018, elle figurait à la sixième place du Top 10 des romanciers français ayant vendu le plus de livres sur le territoire national.

Voir plus sur l’auteur

NOTE : ⭐⭐⭐⭐⭐/5

editions le livre de poche

Site du livre de poche

Mia et le lion blanc 🎞

Titre original: Mia et le lion blanc

Genre: Aventure et famille

Pays d’origine: France Drapeau de la France Allemagne Drapeau de l'Allemagne Afrique du Sud Drapeau d'Afrique du Sud

Durée du film: 1h38

Date de sortie: 26 décembre 2018 (en salles) / 2 mai 2019 en DVD

Réalisateur: Gilles de Maistre

Distribution: StudioCanal

Synopsis: Mia a 11 ans quand elle noue une relation hors du commun avec Charlie, un lionceau blanc né dans la ferme d’élevage de félins de ses parents en Afrique du Sud.

Pendant trois ans, ils vont grandir ensemble et vivre une relation fusionnelle comme frère et sœur et deviennent vite inséparables. Quand Mia atteint l’âge de 14 ans et que Charlie est devenu un magnifique lion adulte, elle découvre l’insoutenable vérité : son père a décidé de le vendre à des chasseurs de trophées.

Désespérée, Mia n’a pas d’autre choix que de fuir avec Charlie pour le sauver. Bravant tous les dangers, elle entreprend de traverser l’Afrique du Sud, pour rejoindre la réserve sauvage du Timbavati où le lion sera protégé.

Mon avis: Captivant, poignant, instructif… juste wow. Ce film me tentait depuis un bon moment, j’ai donc fini par le louer sur ma Xbox à défaut de ne pas l’avoir vu au cinéma. Je ne regrette vraiment pas d’avoir fait cette découverte. Tellement pas que j’ai été acheté le blu-ray le lendemain: il me le fallait dans ma bibliothèque ! *_* Ce film est tellement plein de choses à la fois ! C’était les montagnes russes dans ma poitrine tout le long du film.

Vous connaissez déjà mon amour pour les chats, mais il faut aussi savoir que j’adore les chiens et que je fonds devant la plupart des animaux. Alors forcément j’ai craqué sur ce lionceau blanc, tellement magnifique.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Mia: au delà de sa relation fusionnelle avec cet animal qui est tellement belle, j’ai aimé son état d’esprit et son caractère. Elle a un grand cœur et aime les animaux comme il se doit, elle est combative et déterminée. Quand elle découvre que Charlie, devenu adulte va être vendu à la chasse aux lions elle décide par tous les moyens de le sauver…

Il faut savoir que derrière cette histoire bouleversante se cache un message vraiment fort et tellement d’informations capitales: il reste très peu de lions dans le monde: à peu près 20 000 ! Et d’ici une vingtaine d’années il n’y en aura plus du tout. Cette information qui est écrite à la fin du film m’a fait comme un électrochoc. Je me suis dis « ça veut dire que mes enfants, petits-enfants et arrière petits-enfants ne connaîtront pas ces animaux magnifiques? »

L’idée du film est issue d’une expérience réelle: le réalisateur a suivi un enfant qui habite dans une de ces fermes en Afrique du Sud. Ces fermes élèvent soit disant les lions pour la conservation de l’espèce mais ils sont finalement vendus à des chasseurs ou à des trafiquants. Cela contribue donc grandement à l’extinction prochaine de l’espèce...

Les lions qui sont dans ce film ont été sauvés de ferme de chasse: ils vivent paisiblement aujourd’hui chez Kevin Richardson. Une fondation a été crée pour les protéger. Mais tellement d’autres seraient à sauver, à protéger…

Je ne peux que vous conseiller ce film: poignant, touchant, magnifique et avec un message tellement important…

Fondation de Kevin Richardson: https://kevinrichardsonfoundation.org/

Site du réalisateur Gilles De Maistre: http://gillesdemaistre.com

Reportage concernant le film

 

Bande-annonce du film

 

NOTE : ⭐⭐⭐⭐⭐/5

 

 

Un été sous influence – Marine Béliard

Titre: Un été sous influence

Auteur: Marine Béliard

Editions: L’harmattan

Genre: Littérature

Année de sortie: 2019

Nombre de pages: 254

Résumé: Paris, été 2016. En triant les affaires de sa mère décédée quelques mois plus tôt, Marie découvre deux photographies inconnues qui datent de 1975. Sur l’une d’elles, sa mère sourit amoureusement à une personne dont le visage n’est pas visible. Intriguée, Marie se lance dans une recherche sur la vie de sa mère cette année-là, qui la mènera de la Bretagne à Los Angeles, puis à Bali.

Los Angeles, été 1975. Zane, star du rock, est en train de devenir la nouvelle vedette d’Hollywood. Mais il lutte contre un profond mal-être, souffre de crises d’angoisse, de délires. Dans une cité des Anges sombre et oppressante, il abuse des drogues et des médicaments, cherchant à échapper à son quotidien et à son entourage. Chaque matin à l’aube, il vient se réfugier sur la place de Santa Monica, toujours seul. Jusqu’à une rencontre improbable…

Un roman psychologique et d’amour, qui alterne entre deux époques et plonge le lecteur dans la quête émouvante et intense de ses personnages, leurs blessures et leurs secrets.

Mon avis: Un joli voyage. Avec ce livre je sors clairement de ma zone de confort: ce n’est pas le genre de lecture vers laquelle je me serais instantanément dirigée. Pourtant j’ai passé un bon moment en le lisant. J’ai découvert Los Angeles des années 70. Au début j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire et j’avais des difficultés à comprendre le personnage de Zane. Et puis au fur et à mesure de ma lecture je me suis attachée aux personnages et j’ai apprécié l’histoire. Il faut aussi noter que c’est une fiction mais que Marine Béliard s’est inspiré de la vie d’une icône de la musique: David Bowie.

Je trouve ça bien de s’ouvrir et de sortir de sa zone de confort: on fait parfois de belles découvertes… Je vous conseille donc de le lire!

Ce livre m’a été envoyé par l’auteur et les éditions L’Harmattan, merci.

A propos de l’auteur:

Marine Béliard

Après des études de management culturel et de théâtre, Marine Béliard travaille comme responsable de projets culturels et comédienne. Originaire de Bretagne, elle vit à Paris. Elle est passionnée par les voyages, la littérature et le cinéma. Un été sous influence est son premier roman.

Voir plus sur l’auteur

NOTE : ⭐⭐⭐⭐/5

editions l'harmattan.png

Site des éditions L’Harmattan

La meilleure des vies – JK Rowling

Titre: La meilleure des vies

Auteur: JK Rowling

Illustrateur: Joel Holland (version original) ; Amandine Boucher (pour cette édition)

Editions: Grasset

Année de sortie: 2017

Nombre de pages: 88

Résumé: L’auteur a été invitée à prononcer le fameux discours de remise des diplômes aux étudiants de Harvard en 2008.
J.K.Rowling a transformé ce rite de passage d’ordinaire convenu en une leçon de vie, conduisant son auditoire de l’époque, et tous les lecteurs futurs de ce livre, à méditer sur ce qu’est une vie réussie.
Ce texte inspiré aidera chaque lecteur, à chaque âge et à chaque étape de la vie. Il puise directement aux sources de l’expérience de l’auteur elle-même dans ses jeunes années pour tirer avec acuité, ironie et émotion des leçons générales que tout individu à la croisée des chemins, confronté à des choix vitaux, appliquera à sa propre existence.
L’auteur révèle ici les bienfaits insoupçonnés de l’échec et l’importance de l’imagination.
[…]

« Nous n’avons pas besoin de magie pour transformer notre monde: nous portons déjà en nous tout le pouvoir dont nous avons besoin. »

Mon avis: Un livre motivant. Il s’agit du discours prononcé par JK Rowling lors de la remise des diplômes aux étudiants de Havard en 2008. Ce discours était destiné aux étudiants mais il peut s’appliquer à tous les âges de la vie. C’est un livre qui se lit très vite mais qui apporte une grande leçon de vie. J’ai beaucoup d’admiration pour cette auteure qui est vraiment une grande personne à mes yeux. Elle est un exemple pour nous tous: toujours essayer d’aller de l’avant, ne pas prendre l’échec comme un échec définitif mais toujours se relever. Je suis impressionnée par son parcours et sa ténacité.

Je ne peux que vous conseiller ce petit livre, c’est une lecture qui fait réfléchir et apporte beaucoup.

A propos de l’auteur:

JK Rowling est l’auteure des romans Harry Potter. Cette saga a battue tous les records et reçue de nombreuses récompenses. Adulée par des fans dans le monde entier la série s’est vendue à plus de 450 millions d’exemplaires. Elle a été traduite en 80 langues et adaptée au cinéma en huit films à succès.

JK Rowling a reçu de nombreuses récompenses et distinctions:

  • Un OBE pour services rendus à la littérature jeunesse
  • La légion d’honneur française
  • Le prix Hans Christian Andersen

Elle soutient de nombreuses causes à travers son fonds caritatif: Volant. Elle est également la fondatrice et présidente de l’association caritative Lumos qui oeuvre à mettre fin au placement des enfants en foyer ou famille d’accueil à travers le monde et à favoriser leur épanouissement au sein d’un environnement protégé.

Voir plus sur l’auteur

NOTE : ⭐⭐⭐⭐⭐/5

editions grasset

Site des éditions Grasset

Plum, Tome 1: Un amour de chat – Hoshino Natsumi

Titre: Plum un amour de chat Tome 1

Auteur: Hoshino Natsumi

Editions: Soleil Manga

Genre: Manga

Année de sortie: 2014

Nombre de pages: 224

Résumé: Plum est une petite chatte qui vit heureuse dans sa famille. Un jour, elle voit tomber du ciel une petite boule de poil noire! Il s’agit d’un chaton seul et affamé qu’elle prend en affection et ramène à la maison. Ses maîtres décident immédiatement de l’adopter et de l’appeler Flocon en raison de ses deux petites tâches blanches sur la tête. Mais plum va vite commencer à croire que cette idée n’était pas la meilleure…

Mon avis: Une lecture addictive. Je n’ai pas l’habitude de lire des mangas… mais je pense que c’est en train de changer: ce mois-ci j’ai acheté 4 mangas. Parmi eux il y avait ce premier tome sur lequel (je l’avoue) j’ai craqué pour la couverture. Hé oui, si vous commencez à me connaître vous connaissez mon amour pour les chats… Et clairement je ne regrette pas !

J’ai trouvé les illustrations très jolies, je trouve que l’auteure a beaucoup de talent. Un manga qui se lit tout seul, je suis vite devenue accro à ma lecture. Les pages ont filées tellement vite que je me suis empressée d’acheter les tomes 2 et 3, j’ai hâte de connaître la suite. C’est une lecture simple et légère, sans prises de tête. Exactement ce qu’il me fallait.

J’ai aussi beaucoup apprécié le fait que l’auteure nous explique à la fin de certains chapitres comment elle a crée ses personnages et notamment les chats. Ils ne sont pas arrivés là par hasard, elle s’est en fait inspiré de ses chats et aussi de faits réels. En lisant je m’étais d’ailleurs fait la réflexion que certaines situations me sont déjà arrivées et j’ai aimé me retrouver à travers ces pages. Par exemple quand notre chat décide de jouer en pleine nuit alors qu’on est fatigués, qu’il nous griffe par inadvertance etc.

Une lecture addictive, agréable et qui convient aussi bien aux petits qu’aux grands 

Ce manga m’a bien évidemment donné envie d’en découvrir beaucoup d’autres…

A propos de l’auteur:

Hoshino Natsumi

Hoshino Natsumi est dessinatrice et scénariste de manga. Elle est l’auteure de Plum, un amour de chat, un manga créé en 2008. Plum, un amour de chat est classé dans la catégorie Josei et a d’abord été pré publié dans le magazine Neko Panchi.

Voir plus sur l’auteur

NOTE : ⭐⭐⭐⭐⭐/5

soleil manga.jpg

Site des éditions Soleil

Dad, Tome 1 : Filles à papa – Nob


Titre: Dad ; Filles à papa
Scénario: Nob
Dessin: Nob
Editions: Dupuis
Genre: Humour
Année de sortie: 2015
Nombre de pages: 48

Résumé: Père célibataire au foyer, c’est un boulot à plein temps, et ce n’est pas Dad qui va prétendre le contraire ! Surtout avec quatre filles au caractère bien trempé, et pas vraiment du genre à s’écraser devant leur éternel ado de père… Entre Pandora l’intello, Ondine la volcanique, Roxane l’espiègle et Bébérenice la petite dernière, ce comédien au chômage a trouvé le rôle de sa vie : celui de s’occuper de sa famille sans rien perdre de sa propre jeunesse. Une chronique moderne, tendre et ironique de Nob, l’auteur de Mamette, qui nous offre des tranches de vie pleines d’humour et de vécu loin des idées reçues.

Mon avis: Une belle découverte pour moi. Ça faisait un bon moment que je voyais les BD Dad, que ce soit en librairie, à la Fnac ou sur instagram. J’ai toujours dit qu’il fallait vraiment que je les lise. C’est chose faite pour le tome 1 et je ne regrette pas. Je l’ai dévoré et j’ai bien ri ! J’aime suivre cette famille composée du père et de ses quatre filles. Entre Pandora, l’aînée qui est très studieuse, Ondine l’adolescente, Roxane la grande curieuse et Bébérénice ce papa ne chôme pas. Des personnalités et des caractères différents qui essaient de cohabiter. A coup sûr certains papas se reconnaîtront en lisant ces pages. L’auteur a su avec ses illustrations et ses textes nous faire partager le quotidien de cette famille complice.

Une BD à la fois pour les plus jeunes et pour les grands: à consommer sans modération et à tout âge ! J’ai hâte de me procurer et de lire les autres tomes !

Présentation de l’auteur:
Nob

Nob est le pseudonyme de Bruno Chevrier qui est né en 1973. C’est un dessinateur, scénariste et coloriste de bande dessinée française. Il est notamment l’auteur des bande dessinées «Dad».

Il a développé dès l’enfance une passion pour la bande dessinée et l’informatique. Il crée son premier fanzine dès le lycée et gagne à 16 ans le premier prix du concours BD du festival de Grenoble.

Rédacteur en chef du défunt magazine « Tchô ! » et pilier de celui-ci avec « Mamette », Bruno Chevrier dit Nob a rejoint Spirou et Dupuis en 2010, où il s’impose avec « Dad ».

Voir plus sur l’auteur

NOTE : ⭐⭐⭐⭐⭐/5

editions dupuis

Site des éditions Dupuis

La première fois que j’ai été deux – Bertrand Jullien-Nogarède

Titre: La première fois que j’ai été deux

Auteur: Bertrand Jullien-Nogarède

Editions: Flammarion Jeunesse

Genre: Jeunesse

Année de sortie: 2018

Nombre de pages: 352

Résumé: Mes bras entouraient sa taille et je laissai ma tête reposer doucement sur son épaule. Je ne crois pas avoir été plus heureuse qu’à cet instant. Juste une fille comme les autres. Il avait suffi qu’un anglais à cravate surgisse de nulle part pour que mes pieds ne touchent plus le macadam. J’étais vraiment folle amoureuse.

Mon avis: Un livre qui m’a fait réfléchir et voyager. Ce serait mentir de dire que j’ai tout de suite accroché. En lisant le premier chapitre j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire et je me demandais si j’allai apprécier cette lecture. Et puis très vite des éléments m’ont beaucoup plu: les traits de caractère de Karen, le fait que sa mère aime par dessus tout les livres, toutes ces bibliothèques… Et puis un élément de taille: toutes les références à la musique, Rock, Jazz... Nous allons suivre Karen, 17ans qui tombe amoureuse pour la première fois. Elle a une vie tout à fait banale au lycée, prépare son Bac et a des amis. Elle ne s’intéresse pas vraiment aux garçons. Jusqu’au jour où elle rencontre Tom, un anglais de son âge. Sa vie va être chamboulée.

J’ai aimé voyager en lisant ce livre, parce oui il m’a emmené à Londres depuis mon canapé ou mon lit, j’ai pu avec Karen et Tom visiter la capitale, découvrir des lieux dont j’ignorais l’existence. J’ai aimé toutes les réflexions de Karen qui sont profondes, elle a vraiment une personnalité unique et attachante. Il m’a rappelé certains romans que je lisais quand j’avais 16-17ans avec beaucoup de références à de grands artistes, j’ai aimé me replonger dans ce genre de lecture.

C’est un roman que je recommande. Si vous êtes passionnés de musique et que vous aimez les romance il est écrit pour vous.

Ce livre m’a été offert par l’auteur, merci.

Bertrand Julien NogarèdeA propos de l’auteur:

Bertrand Jullien-Nogarede a été bassiste dans un groupe de rock, c’est le moment où il a commencé à écrire ses premières chansons. Par la suite il a écrit des textes pour des artistes français et canadiens. Il a reçu le prix SOCAN de la meilleure chanson de l’année à Montréal en 2007. Il a enseigné la littérature au lycée et l’histoire des idées à l’université. “La première fois que j’ai été deux” est son premier roman.

Voir plus sur l’auteur

NOTE : ⭐⭐⭐⭐/5

FlammarionPantoneVerct

Site des éditions Flammarion